fbpx

Les points clés du Bouquet de Services aux Professionnels de santé

Les points clés du Bouquet de Services aux Professionnels de santé

Le Bouquet de Services aux Professionnels de santé est le pendant, pour les professionnels du secteur, de la plateforme «Mon Espace Santé» lancée en mars 2022 à destination des patients.

bouquet de services aux ps article olaqin

Des services au profit de l’e-santé

Le Bouquet de Services aux Professionnels de santé (BSP) s’inscrit dans la volonté du Ministère des Solidarités et de la Santé de continuer à développer, renforcer et sécuriser les pratiques digitales des professionnels et réduire leur charge administrative.

Le BSP regroupe des outils (services, applications, logiciels) mis à disposition des professionnels de santé par des acteurs publics ainsi que par les éditeurs d’applications du secteur privé pour, par exemple, alimenter Mon Espace Santé avec des données de santé. L’enjeu est de permettre aux professionnels de naviguer plus confortablement entre les différents services proposés, de faciliter la coordination des pratiques, la sécurisation et le partage des données de santé et in fine leur quotidien au bénéfice de leurs patients.

Cette simplicité des accès au BSP doit faciliter l’adhésion des professionnels et permettre le développement des usages en cohérence avec la feuille de route du Numérique en santé.

Les deux composantes du BSP

Le BSP est constitué d’une plateforme technique répondant aux exigences du cadre d’interopérabilité et un portail, le WebBSP.

La plateforme BSP doit permettre au logiciel “Métier” d’un professionnel de santé d’accéder à une offre de services soit par API (interface de programmation) / Webservices, soit par l’appel contextuel d’une interface web tierce (via Pro Santé Connect). Ces accès se feront en respectant les exigences sécuritaires du Ségur du Numérique en Santé, portant sur l’authentification, la structuration et le partage des données de santé.

Pour cela, la plateforme du BSP proposera, entre autres, des briques :

  • d’authentification et d’identification des patients conformes aux référentiels socles,
  • d’accès aux données du DMP puis à Mon Espace Santé ou à l’e-prescription,
  • de gestion des règles d’habilitation pour le professionnel de santé pour, par exemple, accéder à ces données.

Le portail WebBSP, seconde composante du BSP, est une alternative d’accès à des services qui ne seraient pas proposés via l’offre logiciel « Métier » du marché. Il s’appuie sur la plateforme technique et proposera des accès aux services socles (dont le DMP, la MSSanté, la consultation de la e-prescription…) et aux données de Mon Espace Santé, des accès aux services d’éditeurs du secteur privé et aux téléservices de l’Assurance Maladie.

Une offre en construction

Il est prévu que l’accès au WebBSP se fasse au travers de l’actuel portail AmeliPro, déjà familier des professionnels de santé, via une authentification Pro Santé Connect.

A ce jour, il n’y a pas encore de détails sur les conditions d’intégration au BSP de services proposés par les acteurs du secteur privé. Il est fort probable que le référencement de ces services suivra un processus similaire à celui de Mon Espace Santé et de son catalogue de services. La solution devra alors se porter candidate dans l’outil Convergence et respecter des exigences d’urbanisation, de sécurité et d’éthique.

Les API des offres de services du BSP sont en cours de définition pour permettre aux solutions candidates de se raccrocher au catalogue et de récupérer les données de santé du patient (toujours avec son consentement).

Après la publication de la mise à jour de la Doctrine du Numérique en Santé et l’ouverture de la plateforme Mon Espace Santé, priorité en ce début d’année, les efforts pourront se concentrer sur le lancement du BSP dans les prochains mois. Prévue initialement au premier semestre 2022, sa mise en service se trouvera par conséquent légèrement décalée.

Les industriels auront un rôle majeur à jouer dans la mise en place de nouveaux services à valeur ajoutée en coopération avec les institutions en référençant leurs propres solutions dans le BSP. L’enrichissement du BSP avec des services en cohérence avec la réglementation et les usages des professionnels de santé permettra une adoption plus rapide de cette nouvelle offre de type « Mes Services Pro ».